Le 5+5 où l'on parle de musique intelligemment →

Ce passage, particulièrement: “Chico Buarque « Construçao » : J’ai écouté pas mal de musique brésilienne ces dernières années avec David, de Toy Fight. J’ai commencé par écouter les artistes de la scène tropicaliste mais petit à petit, ma préférence est allée aux artistes un peu en marge de cette scène : Tom Zé, Milton Nascimento et donc Chico Buarque, qui était un peu snobé par les Tropicalistes car pas assez contestataire, un peu trop consensuel. Pourtant, le morceau-titre est un monument poético-politique, l’histoire d’un ouvrier qui vit ses dernières heures sur un grand chantier avant de faire une chute mortelle d’un échafaudage. La construction de ce morceau est absolument incroyable, il faut aller voir les traductions sur internet : les paragraphes semblent identiques, mais certains mêmes mots se décalent de ligne en ligne comme des briques dans un mur, pour changer de fond en comble la signification de la chanson. Quant à la mélodie et aux arrangements, ils miment le balancement brinquebalant de l’échafaudage jusqu’à l’accident. Le reste de l’album n’est pas aussi ambitieux bien sûr que ce morceau, mais il est si délicat dans ses harmonies et son interprétation que je n’ose pas l’écouter trop souvent, de peur de découvrir trop de choses à la fois et de ne plus être aussi ébahi qu’aux premières écoutes. Un morceau comme « Olha Maria », par exemple, est d’un raffinement vertigineux.”

My band (new songs soon):http://popmondrian.bandcamp.com/

 
 
La fille au bras bleu… nouveaux crobars de votre serviteur par là = https://www.flickr.com/photos/106692335@N06/

La fille au bras bleu… nouveaux crobars de votre serviteur par là = https://www.flickr.com/photos/106692335@N06/

 Hommage.

Hommage.

 BD du weekend: De mal en pis d’Alex Robinson.

BD du weekend: De mal en pis d’Alex Robinson.

 
 Contrairement à ce que l’on peut croire, ce livre est mémorable dans le bon sens. Parfois, il faut savoir aller contre ses aprioris.

Contrairement à ce que l’on peut croire, ce livre est mémorable dans le bon sens. Parfois, il faut savoir aller contre ses aprioris.

L’Irlande me convient bien pour travailler. Je ne me lave plus. Je bois comme un trou. Je titube d’une pièce à l’autre avec des manuscrits à la main. Bref, je suis très heureux.

Mini-playlist VF du début d'année →

Captured Ghosts, docu sur Warren Ellis.

 sugarcoated-devil:

we’re all dealing with the same hell, just different devils

#dernièreslectures

Philippe Dumez (blogueur, auteur, éditeur) →

Journal du 07072014

Je ne peux pas (dégoûté)… pour celles et ceux que ça intéresse: Warren Ellis sera ce soir, lundi 7 avril, de 18h à 20h à la Librairie Apo (K) Lyps Comics, 120 rue Legendre dans le 17ème /// Another Sunny Day : qui est l’heureux détenteur de leur London Weekend en vinyle? J’achète. /// J’ai bientôt fini. #premierroman #relecture /// Ce mot « artiste »… si chargé d’importance /// Jean-Pierre Melville est mort en mangeant une glace à la chantilly /// La fille aux cheveux de soie de François & The Atlas Mountains OU L’homme aux larmes de verre de Polnareff ? /// http://instagram.com/sirjoancornella /// Kit Kat Kong.