quelques livres de la librairie de l’avenue

Il se peut que les eaux souterraines elles-mêmes se dédoublent, en profondeur, que ma petite source, une partie de ses eaux s’infiltrant, nourrisse sous elle une source inférieure, plus faible, laquelle, à son tour, en entretiendrait une autre, et cela indéfiniment. On peut rêver que la vie se multiplie ainsi, par degrés décroissants, d’ombre en ombre, sans jamais parvenir tout à fait a l’extinction.
— Pierre Gascar, Les sources.

La seule et unique chanson de l’été

Che confusione
Sara perche ti amo
E un’emozione
Che cresce piano piano
Stringimi forte e stammi piu vicino
Se ci sto bene
Sara perche ti amo

Lo canto al ritmo del dolce tuo respiro
E primavera
Sara perche ti amo
Cade una stella
Ma dimmi dove siamo
Che te ne frega
Sara perche ti amo

E vola vola si sa
Sempre piu in aloto si va
E vola vola con me
Il mondo e matto perche
E se l’amore non c’e
Basta una sola canzone
Per fare confusione
Fuori e dentro di te

Ma dopo tutto
Che cosa c’e di strano
E una canzone
Sara perche ti amo
Se cade il mondo
Allora ci spostiamo
Se cade il mondo
Sara perche ti amo

Stringimi forte e stammi piu vicino
E cosi bello
Che non mi sembra vero
Se il mondo è matto
Che cosa c’e di strano
Matto per matto
Almenco noi ci amiamo

E vola vola si va
Sara perche ti amo
E vola vola con me
E stammi piu vicino
E se l’amore non c’e
Ma dimmi dove siamo
Che confusione
Sara perche ti amo

 

Journal du 16.07.2014

You can judge a vinyl by its cover /// Quebrada del Francès Sport Club /// Nouvel EP digital de Mondrian : « Origami » /// La dernière chronique dans Lire de Jean-Claude Pirotte, au titre équivoque, Cette étrange douleur /// Philippe Garnier déménage, donc. Pour où ? /// Tronches de vin aux Éditions de l’Épure.

#floodofkool

 
tire-bouchon à levier

tire-bouchon à levier

échanges de livres sur leboncoin.fr →

j’échange ces livres…

 

Qu’est-ce qu’un bon dégustateur ? →

sebarnes:

|| Japanese Iced Coffee ||

 alfiusdebux:

Paul Metrinko: Little Wimbledon. Acrylic on board, 6 x 7 in

alfiusdebux:

Paul Metrinko: Little Wimbledon. Acrylic on board, 6 x 7 in

 vinolucy
 
Vue en coupe de saucières (gras et maigre)

Vue en coupe de saucières (gras et maigre)

- Voyez-vous, ma source disparue, je cherche à la retrouver. Alors j’écris, j’écris “Les sources”. Nous n’en parlerons pas, nous allons plutôt boire un savagnin, non un jaune, mais un savagnin vinifié comme un chardonnay, sans voile, mais communément ouillé, vous verrez, c’est la bonne heure, le soir vient.
— Pierre Gascar à Jean-Claude Pirotte, tiré d’Expédition nocturne autour de ma cave, collection Ecrivins chez Stock.